L’histoire de Declercq Passementiers a débuté en 1852 au cœur de Paris avec une toute petite fabrique de passementerie. Les générations de passementiers se sont succédées, se transmettant le savoir-faire et les techniques d’un métier devenu rare. Jérôme et Elisa Declercq dirigent aujourd’hui l’entreprise main dans la main et contribuent à écrire la suite de l’histoire. Ils ont à cœur de transmettre à leur tour et accompagnent la formation de Margot Declercq, qui représente la 7e génération de cette famille de passementiers. Ensemble, ils sont attentifs à la qualité de fabrication de chaque pièce, qui fait la renommée de la maison, mais aussi à la créativité constante qui fait qu’une entreprise traverse les siècles.

En 1852, Joseph Bertaud achète une petite fabrique de passementerie située au 34 rue Quincampoix, à Paris. Sa fille, Marie-Louise Bertaud, épouse Ernest Perret et succède à son père. En 1900, l’atelier se déplace rue Saint-Sauveur.
En 1930, pour faire face à la crise, Gaston Perret est le premier à fabriquer le petit volant qui remplacera la passementerie pendant plusieurs années, créant ainsi « La Passementerie Nouvelle ». Sa fille Jacqueline Perret-Declercq commence à travailler avec lui en 1948, puis prend la direction de l’entreprise en collaboration avec son fils Claude.
En 1971, La Passementerie Nouvelle déménage rue Etienne Marcel, et rachète en 1972 la maison Louvet & Mauny datant du XVIIIe, puis, en 1977 la prestigieuse maison André Boudin reconnue pour avoir fabriqué les plus belles passementeries du monde durant la première moitié du XXe. Claude Declercq donne un essor important à l’entreprise en développant les ateliers de Montreuil-aux-Lions et l’international.
Jérôme puis Elisa rejoignent successivement leur père en 1980 et en 1990 au sein de la maison familiale, qui devient Declercq Passementiers en 1996.

Pour enrichir l’offre, la branche Declercq Tissus est lancée en 2014, proposant des créations maison originales, ainsi que la distribution de belles marques comme les Soieries Jean Roze.